Associations

Kaltenhouse

Commerces et Entreprises

Kaltenhouse

Mairie
20 rue Principale
67240 Kaltenhouse

Tél :  03 88 63 21 05
mairie.kaltenhouse@wanadoo.fr

Formulaire Contact


Localisation

Contactez-nous

Lundi : 9h-12h /14h-17h
Mardi : 9h-12h /14h-17h
Mercredi : 9h-12h
Jeudi : 9h-12h /14h-17h
Vendredi : 9h-12h /14h-17h

Horaires d'ouverture

Commission communication Kaltenhouse - Copyright 2020

Informations

Les cigognes sont de retour : acte II

Installés depuis début avril dans leur nid à l’angle de la rue des Messieurs et de la rue des Cerises, Monsieur et Madame Cigogne sont heureux de vous annoncer l’arrivée de deux petits cigogneaux durant la première semaine de juin. D’autres naissances (frères ou sœurs) sont-elles à venir en fonction des pontes successives ? A suivre…

L'endroit convient à Madame cigogne

Après des accouplements acrobatiques sur le nid, la femelle a pondu ses œufs à 1 ou 2 jours d'intervalles. Blancs et brillants, mesurant 7 x 5 cm environ, les œufs ont été couvés à tour de rôle par les deux parents pendant 32 à 34 jours. Pour couver, la cigogne écarte les plumes pour transmettre plus aisément la chaleur corporelle aux œufs, lors de l'incubation. La cigogne se lève de temps en temps et déplace les œufs avec son bec pour faciliter la respiration des embryons car l'air traverse la coquille, cela permet aussi à tous les embryons de recevoir la même quantité de chaleur.

Monsieur cigogne prépare l'installation

Carnet rose

Une croissance rapide

A leur naissance, les petits cigogneaux ne pèsent que 75 g environ : leur peau bleutée est recouverte de duvet gris et clairsemé qui, au bout d'une semaine, va céder la place à un duvet blanc. Leurs pattes sont roses et leur bec encore mou et noir ne mesure que 2 cm.

Puis, nourris plusieurs fois par jour de proies régurgitées par les deux parents, ils vont atteindre l'âge adulte en deux mois, passant de la taille de petits poulets à celle de gros oiseaux. Très voraces, ils sont prêts à tenter leur première sortie et à voler hors du nid au bout d'une dizaine de semaines. C'est que, très vite, ils ne tiennent plus en place dans un espace devenu trop petit et ils s'exercent au vol en battant énergiquement l'air de leurs ailes toutes neuves…

Bientôt le départ

Profitez du spectacle ! Sortez vos jumelles, vos téléobjectifs, c’est le moment ou jamais de graver ces instants magiques et émouvants. De voir grandir les petits, d’assister aux premiers tests d’envol, aux ballets de la famille cigogne… Dès mi- août, ils partiront tous passer l’hiver en Afrique.

Pour revenir au printemps prochain, espérons-le !

Le début de l'histoire

Ils sont trois !