Associations

Kaltenhouse

Kaltenhouse

Mairie
20 rue Principale
67240 Kaltenhouse

Tél :  03 88 63 21 05
Fax : 03 88 63 74 04
mairie.kaltenhouse@wanadoo.fr

Formulaire Contact


Localisation

Contactez-nous

Lundi : 9h-12h /14h-17h
Mardi : 9h-12h /14h-17h
Mercredi : 9h-12h
Jeudi : 9h-12h /14h-17h
Vendredi : 9h-12h /14h-17h

Horaires d'ouverture

Commission communication Kaltenhouse - Copyright 2020

Informations

Les crottes n'apportent aucun embellissement à l’espace public

Les chiens ont des besoins naturels et c'est à leur maître de veiller à ce que la chaussée et les espaces verts ne deviennent pas des toilettes publiques canines. Pour cela il n'y a qu'une seule solution, ramasser les déjections. Ce n'est pas très compliqué, il suffit de prévoir une paire de gants ménagers et quelques serviettes en papier ou un sachet (plastique ou papier).

Faut-il ramasser les déjections dans le caniveau ?

Le ramassage des déjections canines est obligatoire même dans le caniveau. Destinés à évacuer les eaux de ruissellement, tous les caniveaux ne sont pas quotidiennement nettoyés à l'eau, les déjections ne sont donc pas régulièrement évacuées.

Peut-on laisser uriner ou déféquer son chien dans les espaces verts, les massifs de fleurs ou au pied des arbres ?

Non. Le ramassage partout et pour tous, c'est valable même dans les espaces verts ! Impossible de tondre ou de planter dans des massifs envahis par les déjections. Ramasser c'est respecter les ouvriers municipaux, qui n'aiment pas plus que les piétons avoir de la crotte sous les pieds ou, dans leur cas, sur les mains !

Ce n'est pas de l'engrais.

Une croyance fausse est que les excréments se décomposent et fertilisent nos espaces verts. Compte tenu de leur niveau élevé d'azote, ils font pourrir les plantes et ne nourrissent pas du tout la terre. De même, l'urine brûle l'herbe et affaiblit les arbres qui en reçoivent en quantité.

Ça reste un problème d'hygiène.

Les crottes de chiens contiennent les mêmes bactéries que les déchets humains, y compris des agents pathogènes et sont donc nocives pour la santé. De plus, une crotte met plusieurs mois avant de se dégrader naturellement.

Crottes de chien : un sujet qui fâche

Vous aimez votre village ? Vous aimez votre chien ? Ramassez ses crottes. C'est grâce au comportement de son maître que votre chien sera accepté.

Si les chiens sont les bienvenus sur l'espace public, leurs déjections le sont beaucoup moins : elles salissent trottoirs ou espaces verts et participent à la prolifération des microbes. Rien n'égale des crottes de chien non ramassées. De quoi vous mettre de mauvaise humeur...

Quels sont les moyens naturels d'éloigner les chiens ?

Préparer un répulsif maison pour éloigner les chiens

Nul besoin d’être chimiste pour élaborer une préparation répulsive pour chien à partir de produits naturels dont l’efficacité est reconnue. Voici quelques bonnes idées qui empêcheront l’animal de lever la patte (et pire encore !) :

Le vinaigre blanc

Ce remède à tout faire est aussi une astuce pour éloigner les chiens, car son odeur leur déplaît. Pur ou dilué, il n'est pas dangereux pour les animaux et permet de les tenir à distance. On peut l'utiliser dans un vaporisateur : un bouchon de vinaigre dilué dans un litre d'eau suffit. Combiné à de l'ail pressé, des huiles essentielles ou du jus de citron, il constitue un cocktail très dissuasif, à vaporiser où vous le jugerez nécessaire pour mettre fin aux dégâts !

L'ail

L'ail est un bon répulsif contre les chiens, mais il demande un certain temps de macération pour être efficace. Commencez par faire bouillir un litre d'eau puis ajoutez-y deux gousses d'ail écrasées. Faire macérer environ 2 semaines avant de filtrer le tout et utiliser ce mélange en vaporisation. Pour une meilleure efficacité, ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de citron ou de menthe poivrée.

Par mesure d’hygiène publique, les résidus de crottes de chiens sont interdits sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics et les espaces des jeux publics pour enfants.

Tout possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement, par tout moyen approprié, au ramassage des déjections canines sur toute ou partie du domaine public communal.

En cas de non-respect de l’interdiction, l’amende pour déjection canine est fixée à 35 euros, mais les communes sont libres de fixer le montant. De plus, elles ont parfaitement les compétences pour prendre des arrêtés pouvant sanctionner les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas.

Rappel important